grammaire

Fil Rss des articles de ce mot clé

Defectif

Rédigé par Xavier Gouchet - 16 mai 2012 - 3 commentaires

J'avais souvent ouï-dire que la langue française est compliquée. Et moi, dès qu'il s'agit de français, je suis pris de mots de tête, fatigue et tout ce qui s'ensuit.

D'ordinaire, je me contrefout de la conjugaison et de la grammaire, envoyant paître les défenseurs de la langue française. Mais, féru de connaissance, qu'il pleuve ou qu'il vente, et quoi qu'il advienne, je ne pouvait faillir à mon devoir. Il me fallait, que dis-je, il m'incombait d'investiguer cette question épineuse et d'en extraire la vérité. Et passez moi l'expression, cela urgeait

Récemment, j'ai été stupéfait d'apprendre l'existence des verbes défectifs. Il existe une centaine de verbes qui ont une conjugaison incomplète, pour diverses raisons.

Certains verbes n'existent que sous une forme fixe, le plus souvent à l'infinitif, ou employés sous forme d'adjectif, ou dans des expressions (par exemple : avenir utilisé pour un avenant à un contrat, courre utilisé dans la chasse à courre).

Pour d'autres, il manque la conjugaison pour certaines personnes, les plus connus étant pleuvoir, falloir, s'ensuivre.

Enfin pour certains, il manque carrément des temps, comme dissoudre ou soustraire, qui ne se conjuguent pas au passé simple ni à l'imparfait du subjonctif.

Source : ma chère épouse