expression

Fil Rss des articles de ce mot clé

Coin

Rédigé par Xavier Gouchet - 17 février 2019 - aucun commentaire

Je connaissais depuis longtemps l'expression Être frappé au coin du bon sens, sans en connaître l'origine. En faisant des recherches, j'ai découvert que cela venait de la méthode utiliser pour créer des pièces de monnaie. Le coin était l'empreinte en métal utilisée pour "frapper" la monnaie et lui donner le relief désiré (la valeur de la pièce côté pile, et le visage d'un illustre personnage côté face). L'expression d'origine était d'ailleurs être frappée au coin de …, que l'on complétait en fonction de la situation.

Certains anglophones auront d'ailleurs fait le rapprochement entre le coin utilisé pour fabriquer les pièces de monnaie, et le mot utilisé pour désigner ces même pièces. C'est frappé au coin du bon sens !

Manteau

Rédigé par Xavier Gouchet - 30 décembre 2010 - aucun commentaire

L'expression populaire Sous le manteau est souvent utilisée en pensant aux vendeurs à la sauvette qui cachent sous leur imperméable des contrefaçon. Mais l'origine de cette expression vient du manteau de cheminée, la pièce qui couvre le foyer, où naguère les familles se regroupaient, et se transmettait des choses sous le couvert du manteau, à l'abris des regars.

Source : ma mère

Classé dans : Non classé - Mots clés : expression

Acquit de conscience

Rédigé par Xavier Gouchet - 03 octobre 2008 - aucun commentaire

Si comme moi vous êtes fâchés avec l'orthographe française, voici une petit astuce (et en même temps une bonne explication) pour savoir comment écrire acquit de conscience.

Faut-il mettre un t? un s à la fin? Il suffit de se dire que faire quelque chose par acquit de conscience, c'est le faire pour ne plus l'avoir sur la conscience, et donc acquitter cette dernière. Avec un s, cela aurait prit le sens d'acquérir, ce qui ne veut rien dire.

J'avoue avoir fait cette note par acquit de conscience, l'ayant promis à une amie...