code-de-la-route

Fil Rss des articles de ce mot clé

Ambulance

Rédigé par Xavier Gouchet - 18 novembre 2009 - 1 commentaire

Chose assez surprenante le code de la route fait la différence entre les véhicules d'intérêt général bénéficiant de facilité de passage (ambulance, EDF/GDF, SNCF, transports de fonds, transports d'organes et sang, médecins et associations médicales, ...) et des véhicules d'intérêt général pioritaires (police, gendarmerie, douane, pompier pour les incendies, SMUR, ...).

Pour faire la différence entre les deux, il faut savoir qu'un véhicule prioritaire dispose de feux spéciaux tournants ou d'une rampe spéciale de signalisation alors que ceux bénéficiant d'une facilité de passage ont des feux spéciaux à éclats. Côté sirènes, les prioritaires ont des avertisseurs spéciaux, alors qu'il s'agit de timbres spéciaux pour ceux ayant une facilité de passage.

Quand aux droits de chacun, un véhicule prioritaire peut ignorer l'intégralité des règles de circulations du code de la route, tant qu'il ne met pas la vie des autres usagers en danger. Les véhicules d'intérêt général pioritaires ont seulement une liberté concernant les voix de circulations réservées (riverains etc), l'usage d'avertisseur en ville et/ou de nuit, et les vitesses de circulation.

Pour ceux que cela intéresse, je vous invite à lire les articles suivants du code de la route :

  • Article R311-1, point 6, pour la dénomination des véhicules d'intérêt général;
  • Article R432-1 et R432-2 pour les droits des véhicules d'intérêt général.

Source : deux de mes étudiants